aller à la navigation

Lausanne : mi-figue mi-raisin juin 6 2017

Infos : , ajouter un commentaire

Le monde du football était en ébullition avant le match au sommet de vendredi dernier. A tel point que les demandes d’accréditation ont explosé et que les billets se sont arrachés en quelques heures. De son côté le club lausannois souhaitait profiter de cette occasion unique pour se rapprocher des baguettes d’or tant convoitées. Malheureusement tout ne fut pas rose pour le club vaudois…

Après une première incertitude concernant le maintien de la rencontre à cause de problèmes logistiques, les deux équipes étaient bel et bien présentes à l’heure du coup d’envoi. Après quelques minutes d’observation et une possession de balle stérile à l’avantage des Lausannois, le match commença à se débrider et nous pûmes apercevoir toute la jouerie et la nouvelle mentalité des joueurs vaudois. A relever de superbes actions collectives entre la 30e et la 40e minute avec de magnifiques enchainements et un jeu fluide sur les côtés. A la pause l’entraîneur se montrait très satisfait de ses joueurs et s’attendait à concrétiser tout le travail lors de la seconde période. Hélas…

Hélas, coup de théâtre au retour des vestiaires, sur un ballon anodin la nouvelle recrue lausannoise fut victime d’un choc à la tête et dû abandonner ses coéquipiers. En effet, malgré tous les efforts du staff médical impossible de réduire la plaie et d’arrêter les saignements. Ce remplacement eut pour conséquence la fin des allants offensifs lausannois et une fin de match bien soporifique, le match se soldant sur un score nul et vierge.

Petit débriefing de la rencontre avec l’entraîneur lausannois, encore sous le choc d’une telle malchance.

Quelle est votre sentiment après ce match ?

Très difficile à dire… Nous sommes déjà 48 heures après cette rencontre et je n’arrive toujours pas à faire une analyse rationnelle de notre performance. Les joueurs ont pratiqué un super football en première période en appliquant à la lettre mes consignes. Ensuite ce coup du sort en début de seconde période nous a coupé les jambes et nous n’avons pas su réagir. Je dirais que ce match est encourageant pour la suite.

Qu’avez-vous à répondre à vos détracteurs qui avancent que votre équipe ne peut pas se permettre d’être dépendant d’un seul joueur ?

J’avoue que nous aurions dû réagir autrement après cette blessure. Peut-être est-ce ma faute… J’ai choisi d’adopter une tactique plus défensive en faisant entrer un milieu récupérateur à la place de notre attaquant, mais je n’avais plus trop de solutions offensives sur le banc.

Quel est le diagnostic des médecins concernant la blessure de votre joueur vedette ?

Rien de grave rassurez-vous. C’est une blessure comme il en arrive chaque mois et le joueur sera de nouveau opérationnel d’ici une petite semaine. Malheureusement pour nous, comme vous le savez déjà, nous devrons nous priver de lui pendant en tout cas un mois vu qu’il a dû rejoindre sa sélection à Kiev samedi matin déjà.

Des bruits de couloir font écho de désaccords entre vous et votre président concernant les conditions du contrat de ce joueur, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Je ne veux pas trop en parler pour l’instant mais il est vrai qu’après l’avoir vu une semaine à l’entraînement et après la démonstration lors de la première mi-temps vendredi, j’aimerais beaucoup pouvoir transformer ce prêt en transfert définitif et faire de ce joueur une pièce maîtresse de mon équipe sur le long terme. Mais vous le savez aussi bien que moi, il est très difficile de faire venir de telles joueurs dans notre championnat et de nombreuses équipes sont également sur les rangs. Nous avons malgré tout acquis une position préférentielle dans ce dossier grâce à nos excellents rapports cette semaine et nous restons en contact quotidien avec lui.

Le coach lausannois n’a pas souhaité en dire plus nais des sources proches du dossier nous ont fait part d’une probable rencontre entre les deux parties mi-janvier à New-York.

Lausanne : un nouveau départ ! décembre 7 2016

Infos : , ajouter un commentaire

Hier soir avait lieu la reprise de la préparation pour Lausanne. Et qui dit reprise dit nouveau Challenge. L’effectif semblant un peu à bout de souffle, les supporters comptent bien sur leur coach pour redynamiser (et rajeunir) le groupe. Et quoi de mieux que le « mercato » de Noël pour dénicher les perles rares qui feront rêver les fans tout au long de la saison.

Les bookmakers donnaient Lausanne à la traine pour ce début de saison, le club ayant dû laisser partir son joueur phare qui ne croyait plus en son équipe. Eh bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que les événements d’hier nous ont prouvé le contraire !

Lausanne sur une nouvelle pépite

Il faut bien le dire, voir le coach lausannois marcher sur les plates-bandes de son ennemi juré genevois doit faire enrager les supporters du bout du Lac. Mais c’est bien sur un nouveau joueur ukrainien que le club vaudois semble avoir jeté son dévolu. En plus de sa nationalité, l’âge du joueur nous fait énormément penser aux manières, pas toujours correctes ni légales, que Genève aime utiliser. Nous ne sommes pas là pour juger et le département légal du club nous a garanti que ces pratiques étaient tolérées par la FIFA.

« Le transfert de la décennie ! »

Visiblement fatigué par les négociations qui ont semble-t-il duré toute la nuit, le coach lausannois, toujours aussi perspicace dans la détection de nouveaux talents, a bien voulu nous accorder quelques minutes. Extraits.

Coach, personne n’avait vu ce transfert arriver, pourtant nous sommes bien informés. Pouvez-vous nous en dire plus ?

C’est très simple. Moi-même je n’avais encore jamais vu évoluer ce joueur jusqu’à hier… je n’en avais même jamais entendu parler ! Evidemment tout le monde connaît la qualité de la formation des pays de l’Est, mais là je peux vous garantir que nous sommes loin devant les joueurs moyens ayant rejoint le rang de nos adversaires ces dernières saisons. Pour moi, c’est sans aucun doute le meilleur joueur ayant évolué dans le championnat ces dix dernières années, c’est le transfert de la décennie !

Pouvez-vous nous en dire plus sur les qualités qui vous ont impressionnés ?

Son principal atout est sans aucun doute son physique, typique des pays de l’Est. Il s’agit également d’un joueur que rien n’effraie avec une incroyable inventivité. Le fait qu’il ait effectué sa formation dans des équipes mixtes représente également un formidable avantage sur le terrain. J’en suis persuadé, notre équipe et le championnat tout entier ne peut que bénéficier d’une telle arrivée.

Quels ont été les éléments clés de son engagement ?

J’ai rencontré son agent hier soir lors du traditionnel marché, il avait avec lui un DVD du joueur. Il m’a suffi de quelques vidéos pour m’apercevoir que nous avions affaire à un joueur extraordinaire. J’ai tout de suite été séduit et ai appelé mon président sur le champ pour qu’il prépare les formalités d’usage. Ensuite je me suis évidemment longuement entretenu avec le joueur pour connaître ses attentes et le rôle qu’il souhaitait jouer dans l’équipe. J’ai été heureux d’apprendre que, malgré son niveau exceptionnel, il ne revendiquait pas une place de titulaire à tout prix.

Que va-t-il se passer ces prochains jours ?

Ce jeune joueur va encore s’entraîner avec nous le reste de la semaine. Il a à cœur de nous prouver que ce que nous avons pu voir hier soir n’est qu’un dixième de son talent ! Ensuite il est prévu qu’il parte quelques temps rejoindre sa sélection nationale avant de revenir jouer quelques matchs officiels.

La saison est lancée.

Lausanne en famille ! janvier 15 2013

Infos : , ajouter un commentaire

Après cette longue trêve hivernale, qui a sûrement fait du bien à tout le monde, le moment est venu de se relancer dans la dure réalité du championnat !

Commençons notre tour d’horizon avec l’équipe phare du 1er tour : Lausanne.

Alors que nous avions quitté l’équipe vaudoise en bonne forme, quelques tensions internes semblent sur le point d’arriver chez le leader du championnat. Des bruits de couloir parlent en effet d’un sérieux rapprochement avec un nouveau joueur.

Jusque-là rien d’inquiétant… Mais faisons le point avec le coach lausannois, désigné entraîneur de l’année 2012 par les fans.

 

Coach, tout d’abord félicitations pour cette belle année 2012 !

Merci ! Je dois dire que je suis assez satisfait des résultats obtenus, particulièrement sur les 3-4 derniers mois. Nous sommes heureux de constater que le travail fourni par moi et mon staff porte ses fruits et que nous avons fait les bons choix, et ça tous nos concurrents ne peuvent pas en dire autant. Mais ce n’est pas pour autant que nous allons nous reposer sur nos lauriers. Nous sommes conscients du fait que nous sommes l’équipe à battre et que chaque match sera une bataille.

 

Quelles sont vos objectifs pour cette deuxième moitié de saison ?

Tout d’abord nous souhaitons continuer à améliorer notre jouerie. L’équipe a fait preuve de beaucoup de maturité ces derniers mois et je pense que nous pouvons atteindre des sommets vu l’effectif à disposition ! L’objectif du club est clairement le titre et je pense que nous sommes sur la bonne voie, surtout si l’on considère les problèmes de tout genre qui touchent les autres équipes !

 

Vous parlez d’effectif… A ce sujet, avez-vous des joueurs en vue ?

Ecoutez, je ne souhaite pas étaler notre stratégie dans les médias ! Dès que nous suivons un joueur celui-ci prend de la valeur et les prix augmentent. Pour cette raison vous n’arriverez pas à me soutirer la moindre information !

 

La rumeur court au sujet d’un transfert plutôt…controversé ! Des photos ont même été prises vous immortalisant au restaurant en compagnie d’un joueur d’un club de la même ligue…

J’ai aussi lu dans la presse des rumeurs sur ce joueur. Tout ce que j’ai à dire c’est que ce n’est pas parce que je vais au restaurant avec ce joueur, qui je tiens à le préciser arrive en fin de contrat, que nous allons forcément le faire signer ! D’accord nous en avons parlé, et le fait de pouvoir évoluer dans la même équipe que son frère est une source de motivation supplémentaire, mais cela pourrait aussi créer des dissensions au niveau du groupe et comme vous le savez je tiens particulièrement à garder une bonne ambiance au sein du vestiaire.   

Du mouvement à Lausanne… juillet 26 2012

Infos : , ajouter un commentaire

La récente intervention du président lausannois a semble-t-il fait l’effet d’une bombe dans la vie paisible du club. De nombreux bouleversements sont annoncés avec les recruteurs du club qui ne cessent de proposer de nouvelles recrues à l’entraîneur lausannois qui, pour l’instant, préfère juger des forces en présence dans son effectif. Mais jusqu’à quand…

Coach, tout d’abord comment jugez-vous la récente sortie médiatique de votre président ?

Je trouve tout à fait normal que notre président puisse donner son avis sur notre début de saison, qui il est vrai a été plutôt décevant. Cependant je ne partage pas son point de vue sur chaque point. Nous avons perdu des points bêtement mais l’équipe monte en puissance et le travail accompli à l’entraînement est sur le point de payer !

De sources sûres, vous êtes à la recherche de joueurs afin d’améliorer la qualité de votre effectif. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Tant que rien n’est signé je ne veux pas trop en parler. Il suffit que j’évoque le nom de tel ou tel joueur pour que sa valeur augmente et que chaque club concurrent tente de s’immiscer dans les négociations…

Mais vous semblez un peu perdu dans votre stratégie ; pour la semaine prochaine un camp d’entraînement était tout d’abord prévu en Estonie, puis vous avez changé d’avis pour vous rendre à Londres et finalement c’est l’Italie qui a été retenu… Que cachent tous ces revirements d’idées ?

C’est un enchaînement de circonstances qui a provoqué ces changements. Tout le monde est au courant que nous suivons actuellement plusieurs joueurs estoniens. Nous souhaitions profiter de ce camp d’entraînement pour les incorporer petit à petit à notre équipe et voir si leur niveau était satisfaisant. Mais nous avons finalement pu négocier avec leurs clubs respectifs et ces joueurs viendront eux-mêmes en Suisse passer des tests dans quelques semaines. Nous pourrons ainsi voir ce qu’ils valent vraiment dans un environnement inconnu pour eux !

Ne pensez-vous pas que le niveau du football estonien est trop faible comparé à celui de notre ligue ?

Il faut vraiment rien y connaître pour avancer de telles bêtises ! Le championnat estonien est largement sous-estimé et la qualité des joueurs n’a rien à envier à ce que l’on trouve ici, bien au contraire ! J’ai pu noter de magnifiques infrastructures d’entraînements ainsi que des jeunes joueurs prêts à tout pour réussir !

Et concernant Londres ?

Cette situation est différente. Un de nos contacts sur place nous a signalé la présence de plusieurs joueurs intéressants désireux de rejoindre notre effectif. Nous avons effectivement envisagé de nous rendre sur place afin de les rencontrer mais l’appel d’un agent italien nous signalant deux joueurs très promettant nous a fait opter pour un camp près de Gênes. Une opportunité comme celle-ci ne se présente que très rarement. Nous avons eu la chance d’arriver les premiers sur le coup, espérons que les négociations seront facilitées par la beauté de la région, c’est quand même autre chose que la grisaille londonienne !

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ces joueurs italiens ?

Tout ce que je peux vous dire c’est que si nous arrivons à les faire signer chez nous, la concurrence aura du mal à s’en remettre… Ce sont des jeunes joueurs, certes, mais je vous garantis que sur un terrain ils n’ont rien à envier aux plus expérimentés des joueurs de notre division !

Le Président lausannois pose un ultimatum ! juillet 17 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Le ciel semble s’assombrir au-dessus de l’équipe lausannoise. Très discret jusqu’à présent le Président du club a tenu à mettre les choses au clair à l’entame de la partie décisive de la saison.

Rencontre exclusive avec le patron lausannois !

Président, tout d’abord nous aimerions connaître votre avis sur cette première partie de saison.

Vous dire que je suis satisfait de ce début de saison serait évidemment un mensonge. Nous avions placé de grands espoirs en l’effectif. Avec le comité nous avions l’impression d’avoir donné au coach les moyens pour gagner le championnat et nous commençons à nous demander si la bonne personne est aux commandes de l’équipe !

Ce sont là des mots très durs envers votre entraîneur…

Oui, en effet ! Je réalise que le travail accompli porte sur le long terme. Cependant nous ne pouvons plus attendre et nous contenter de pratiquer un jeu attrayant, il nous faut à présent gagner ! Pour nous et pour les supporters !

La crise ne semble pas toucher uniquement votre équipe.

Je suis d’accord avec vous. Mais la situation de nos concurrents ne m’intéressent que très peu. Cela est dur à admettre, mais même en situation de crise profonde, nos principaux adversaires ont mieux géré les dernières rencontres que nous, alors que nous avions toutes les cartes en main pour bien faire ! Les moyens utilisés ne sont peut-être pas très glorieux, mais force est de constater que nous accusons à présent un certain retard sur Genève.

D’où peut bien venir ce manque de résultat ?

Il y a plusieurs raisons à cela. Chaque match a sa propre histoire… Il faut bien avouer que nous avons manqué de réussite lors de plusieurs matchs largement à notre portée. Mais cet enchaînement de malchance m’a fait réfléchir et il m’apparaît à présent clair que nous provoquons cette malchance. C’est bien joli de dominer, mais pour gagner un match il faut marquer ! Hors notre équipe ne prend aucun risque en situation offensive. J’aimerais voir beaucoup plus de mouvements et d’initiatives en attaque. En plus de cela il faut bien admettre que le travail de nos recruteurs s’est avéré un flop quasi-total… Miser sur des joueurs sous contrat ou tout simplement pas au niveau de l’équipe ne peut pas être la solution.

Qu’allez-vous donc changer ?

Nous avons déjà revu tout le processus de recrutement et nous allons essayer de donner leur chance aux jeunes joueurs, bien sûr avec l’encadrement de quelques joueurs expérimentés désireux de partager leurs acquis. Nous sommes déjà sur quelques pistes intéressantes et j’espère pouvoir annoncer officiellement la conclusion d’accords très prochainement.

Mais tout n’est pas à jeter dans votre saison jusqu’à présent ?

Évidemment. Nos deux camps à l’étranger ont ouverts l’esprit aux joueurs et je les ai sentis libérés. Le problème réside dans la nonchalance dont fait preuve l’équipe lors des matchs de championnat. Et ça c’est le travail de l’entraîneur ! Je ne veux plus voir de différence entre nos matchs continentaux et nos matchs nationaux !

Lausanne prend la tête ! juin 17 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Hasard du calendrier, c’est le jour même ou Genève paraissait en situation de force que Lausanne a réussi l’un de ses plus beaux coup d’éclat! La maestria de l’entraîneur vaudois lors de la rencontre d’aujourd’hui risque bien de lui valoir la baguette d’or du meilleur entraîneur de l’année!

Retour sur une fin de journée palpitante:

Tout d’abord des rumeurs faisaient état d’un déplacement du club lausannois à Genève, sur les terres de son plus féroce concurrent. Le moins que l’on puisse dire est que le choix des lausannois de privilégier un match à domicile leur a porté bonheur! Nous ne pouvons, à nouveau, que féliciter le staff lausannois pour la clairvoyance dont il fait preuve en ce début de saison, surtout si nous le comparons aux grossières erreurs commises par Genève, et en particulier son entraîneur. Lors de cette soirée le club lausannois s’est retrouvé, par total coïncidence, nez à nez avec un ancien adversaire qui lui avait particulièrementbien réussi la saison dernière, l’Etoile rouge de Belgrade. Autant dire que les retrouvailles ont été plutôt houleuses au début de partie de par les tensions qui ont pu surgir à la fin de la dernière confrontation. Cependant le coach lausannois a réussi à redresser la situation par un tour de passe passe dont lui seul à le secret et qui justifie à lui seul la réputation de meilleur entraîneur du championnat du coach lausannois!

Malgré une entrée en matière poussive et pleine de tension, les joueurs n’ont pas mis longtemps à se libérer et grâce aux consignes et à la très grande clairvoyance de leur entraîneur ils ont réussi à contourner la défense de leur adversaire du soir, malgré leur attitude très défensive du début de match.

Interrogé à la fin du match, l’entraîneur lausannois s’est laissé aller à une courte déclaration: “En effet le début de partie a été difficile. Je dois avouer que nous nous étions mal comporté lors de notre dernière rencontre et je peux comprendre la méfiance de notre adversaire du jour. C’est pourquoi j’ai opté pour un stratagème nouveau et qui n’a sans doute jamais été tenté à pareil niveau. J’ai eu de la chance, cette fois ma tactique a été payante et je dois remercier mes joueurs pour cela, cependant je suis également conscient qu’en cas d’échec ma tête aurait surement été mise à prix par la majorité de nos supporters, car un coup de bluff comme celui-ci peut coûter très cher!”

Nous ne saurons peut-être jamais ce que l’entraîneur lausannois a pu raconter à ces joueurs, mais nul doute que cette magnifique victoire lausannoise met encore un peu plus de pression sur Genève qui s’apprête à négocier deux rencontres capitales dans les prochains jours!

[Exclusif] L’entraîneur de Genève accuse le coup juin 13 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Alors que les rumeurs d’une crise se font de plus en persistantes, l’entraîneur de Genève nous a reçu chez lui, mettant fin à de longues semaines de silence-radio.  Confessions intimes…

Coach, vous avez accepté de nous recevoir afin de rompre le silence.  Que se passe-t-il à Genève ?

Je ne vais pas vous dire qu’il ne se passe rien, c’est certain.  Mais de là à parler de crise, franchement…  Il est vrai qu’un sentiment de malaise semble se dessiner au sein du groupe.  Cela n’a toutefois aucun impact sur les résultats de l’équipe qui continue ses efforts et enchaîne les bonnes performances.  A partir de là, que peut-on me reprocher ?  De ne pas développer un projet qui s’inscrit dans la durée ?  C’est faux et c’est bien mal me connaître que d’imaginer que l’intérêt général du club cesserait d’être ma préoccupation numéro une.

Le ‘sentiment de malaise’ que vous venez d’évoquer coïncide justement avec l’arrivée de votre recrue bretonne…

(Il coupe sèchement).  Ca commence à bien faire cette histoire !  Pourquoi tout lui imputer ?  Ce joueur a du talent.  Nous avons des résultats grâce à lui, notamment, alors que lui demander de plus ?  Nous l’avons pris pour ces qualités footbalistiques, point !

Vous ne pouvez pas nier qu’il a un caractère qui sort un peu de l’ordinaire et qu’il ne s’est pas acclimaté à Genève.  Sans parler de ses déclarations en marge des séances d’entraînement…

Mais qui peut prétendre ne pas ‘avoir un caractère qui sort un peu de l’ordinaire’ ? Vous ? Moi ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Que voulez-vous que je vous dise ? Oui, ce n’est pas un enfant de cœur.  C’est un joueur d’expérience qui est conscient de ses qualités et qui veut tout donner pour Genève – peut-être trop, et je pense que c’est le procès d’intention qu’on essaie de lui faire.  Quelle ironie !  En vouloir à un joueur car aussi vite arrivé, il clame son amour du maillot !

Il semble pourtant que votre direction ne partage pas votre point de vue.  On a même entendu dire que la rupture anticipée du contrat du joueur était à l’étude…

Déjà d’une, un contrat ne peut pas se rompre aussi facilement.  Le joueur n’est plus simplement à l’essai, il a signé chez nous et souhaite y rester un bon bout de temps.  Après, oui, je ne suis pas le seul décideur à bord.  Il y a des impératifs, et je ne pourrai m’opposer à certaines décisions.  Sachez en tout cas que le joueur sera à Genève ce week-end, sur le terrain, et tentera de faire taire les critiques.  Et quand bien même il n’y parviendrait pas, eh bien il aura fait de son mieux et le club aura pu profiter de son talent le temps qu’il faut.

Est-ce à dire que sa participation au tournoi d’Amsterdam les 23 et 24 juin pourrait être remise en cause ?

Je ne l’espère pas.  Mais si certaines décisions s’imposent d’elles-mêmes…

Coach, cette situation paraît peser sur vos nerfs.  D’après la presse lausannoise, vous auriez été à l’origine de plusieurs esclandres ces derniers jours…

Ne croyez pas un mot de ce que peuvent relater ces journaux.  Ils sont à la botte d’un entraîneur que vous connaissez bien et qui me jalouse.  Je pense qu’il ne s’agit là que de calomnies.  J’ai été enseignant par le passé, et sais bien ce que c’est que d’être calomnié par des gens qui s’en remettent à cela pour masquer leur impuissance et leur désespoir. 

Genève dans de sales draps (sic)! juin 13 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Suite de  la saga genevoise. Le coach qui semblait déjà sur la sellette la semaine passée se rapproche dangereusement d’une impasse dans le dossier fort épineux du transfert polémique de cet été.

Aux dernières nouvelles l’entraîneur d’origine française serait au bord de la crise de nerfs et n’arriverait même plus à garder son sang-froid lors d’évènements qui pourraient paraître insignifiants. La vidéo le montrant insultant une pauvre employée d’un aéroport a déjà fait le tour du net (la Ligue a par ailleurs ouvert une procédure pour propos injurieux et racistes envers lui) et le Sun fait sa une ce matin avec une photo le montrant en train d’agresser un Londonien au volant d’une voiture de sport. Ce comportement révèle enfin au grand jour la vraie nature du coach genevois, nature qu’il s’était pourtant efforcé de cacher au maximum au grand public, même si dans le milieu tout le monde était au courant de sa véritable personnalité plus que dérangée.

Le changement d’attitude de l’entraîneur, il n’y a plus de doutes là-dessus, a été provoqué par le recrutement de l’ancien Lorientais, L.P*, qui l’a placé dans une situation plus que délicate. Après des débuts prometteurs, mais déjà à l’époque certaines personnes dans la Ligue s’étaient montrées méfiantes, le joueur d’origine bretonne n’en finit plus de bouleverser la vie du vestiaire et l’autorité du coach a totalement disparu. Les joueurs ne croient plus en lui, pire il se montrerait même odieux avec des joueurs jusque-là proches de lui ! A tel point que ces derniers chercheraient à avoir la tête de celui en qui ils avaient placés tant d’espoir.

La question qui se pose maintenant est de savoir comment le club va pouvoir gérer cette situation qui devient de plus en plus irrespirables. La solution la plus probable serait le transfert du nouveau joueur à un club dans le besoin, cependant pas sûr qu’un club en difficulté ait envie d’engager un joueur à la réputation aussi sulfureuse et  est-ce que l’entraîneur genevois est réellement prêt à se séparer de son nouveau protégé pour lequel il semble avoir perdu la tête ? Si ce scénario ne se produit pas, nul doute que le Président du club du bout du lac se verrait dans l’obligation de prendre des mesures drastiques à l’encontre de son entraîneur pour garantir la survie de son équipe dans l’élite, car imaginer une saison dans ces conditions est totalement irréaliste vu l’ambiance délétère qui règne actuellement à l’intérieur de l’équipe.

Joint à ce sujet l’entraîneur rival n’a pas voulu en rajouter. “Je ne vais pas tirer sur l’ambulance, cela serait trop facile! Tout ce que je peux dire c’est que cette situation prouve que nous avons fait les bons choix jusqu’à présent. Nous préférons largement travailler sur le long terme en engageant uniquement des joueurs que nous considérons comme sains pour le groupe et qui peuvent réellement apporter un plus à notre développement. Nous allons évidemment continuer sur cette voie. Je crains juste pour les supporters que le championnat soit à sens unique  cette saison, c’est pourquoi je souhaite que cette histoire se termine vite et que le football puisse enfin s’exprimer! Même si certains comportements sont à proscrire ce n’est pas à tout un club de payer les erreurs d’une seule personne. “

 

*nom connu de la rédaction

Genève dans la tourmente! juin 4 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Le vestiaire de Genève semble au bord de l’implosion, c’est ce que révèle un joueur du club qui tient à garder l’anonymat !

L’empathie et l’attitude trop permissive de club genevois envers sa nouvelle recrue (cf. notre article du 29 mai) semble ne plus plaire du tout au noyau dur de l’équipe et développe une très mauvaise ambiance au sein du vestiaire du club.

A l’origine de ces tensions, la promesse qu’aurait faite l’entraîneur à son nouveau protégé de lui garantir une place de titulaire malgré ses récents écarts de conduite et son attitude parfois dangereuse pour la réputation de l’équipe. Un exemple parmi tant d’autres : « hier soir vers la fin de l’entraînement, au moment où nous allions exercer les balles arrêtées, le coach s’est dirigé vers ce nouveau joueur et lui a dit que dorénavant il serait responsable de tirer tous les coups de pieds arrêtés. Nous avons tous été surpris par cette décision d’autant plus que normalement cette tâche est réservée à un joueur franco-belge qui est déjà au club depuis très longtemps et n’a jamais déçu les attentes du coach ! »

L’entraîneur, qui a toujours eu le soutien inconditionnel de ses joueurs dans tous les clubs ou il est passé, semble cette fois perdre le contrôle de son équipe, et cela malgré les bon résultats obtenus, mais les défaites répétitives, et les méthodes défensives voir violentes qu’il utilise lors de cette pré-saison risquent de ne pas lui être pardonnés.

En effet lors du dernier match amical, nous avons pu entendre quelques sifflets descendre des tribunes, le publique l’accuse en effet de ternir l’image du club en utilisant des méthodes pas toujours loyales.

Genève ne sera donc pas dans les meilleures conditions pour affronter sa tournée européenne qui passera notamment par un énorme travail de fond à Varsovie !    

Lausanne sur une piste! mai 31 2012

Infos : , ajouter un commentaire

Le mercato s’agite enfin du côté lausannois. Un joueur a été aperçu dînant avec des responsables du club mardi dernier. L’identité de cette probable recrue n’a pas encore révélée cependant selon les paroles du coach lausannois il pourrait s’agir du joueur capable de placer Lausanne en pole position avant le départ de cette nouvelle saison ! « Ce joueur possède des qualités physiques et mentales extraordinaires ! Nul doute que la venue d’un tel joueur dans notre championnat risquerait d’attirer beaucoup de public et de ravir nos supporters. Rien qu’avec cette rumeur nous avons déjà remarqué une hausse impressionnante dans la vente de nos abonnements ! Cependant je tiens à calmer nos fans, rien n’est fait et il sera difficile d’arracher cette perle rare à son club actuel, d’autant plus que le contrat porte sur plusieurs années et que la clause de transfert et très élevée, ce qui reflète la qualité de ce joueur ! Mais je vous promets que je ferai tout mon possible pour le faire signer, car avec lui en pointe personne ne pourra plus rien contre nous ! »

A en juger par ces paroles, nul doute que le club lausannois cherche à répondre au dernier transfert du club concurrent, qui pour mémoire a fait signer la semaine dernière un joueur breton méconnu du grand public. Lausanne serait-il en train de retrouver son lustre d’antan…


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 28 articles | blog Gratuit | Abus?